Formation initiale

Mis à jour le 05-07-2017Imprimer

EAP : Emploi Avenir Professeur

Code éducation L 421-10Code du travail art L 5134-120 à L 5134-127 ; art R 5134-169 à R 5134-178L. 2012-1189 du 26/10/2012 (Emploi Avenir ; article 4)D 2013-50 du 15/01/2013 (Emploi Avenir Professeur)D 2013-51 du 15/01/2013 (bourses)D 2013-52 du 15/01/2013A du 18/01/2013

En janvier 2013 est créé un Emploi Avenir Professeur (EAP).

Conditions d'obtention :
  • être étudiant boursier,
  • inscrit en deuxième ou troisième année de licence, ou en première année de master,
  • avoir moins de 25 ans (ou moins de 30 ans pour les étudiants en situations de handicap),
  • se destiner aux métiers d'enseignement et s'engager à passer un des concours de l'enseignement organisé par l'Etat.

La sélection des étudiants est confiée à une commission présidée par le recteur, celle-ci donne un avis sur l'aptitude du candidat en tenant compte du projet professionnel de l'étudiant et de ses résultats universitaires.

Une priorité est donnée aux étudiants qui :

  • soit ont fait leurs études dans une ZEP pendant au moins deux ans
  • soit ont résidé pendant une période minimale d'au moins deux ans en zone urbaine sensible ou en zone de revitalisation rurale ou dans un département d'outre- mer.
Contrat de travail

C'est un contrat de droit privé sous la forme d'un contrat d'accompagnement dans l'emploi - contrat unique d'insertion (CAE-CUI). C'est un CDD. Il doit être transmis au salarié dans les deux jours suivant l'embauche.

L'aide à l'insertion professionnelle doit toujours être attribuée préalablement au contrat de travail ; en outre l'employeur doit transmettre et faire signer le contrat dans les deux jours sous peine de requalification du CDD en CDI dans les deux cas.

Il est conclu pour une durée de 12 mois, renouvelable dans la limite d'une durée totale de 36 mois.

La qualité de boursier est vérifiée à chaque renouvellement de contrat.

Il précise :

  • le nombre moyen mensuel d'heures de travail, ces heures sont rémunérées au smic
  • la durée hebdomadaire moyenne de travail qui est de 12 heures et les modalités de variation de celle-ci au cours de l'année scolaire, cette durée doit être adaptée à la poursuite des études ainsi qu'à la préparation des concours envisagés ;
  • l'école au sein de laquelle l'étudiant exerce ses fonctions,
  • la durée du contrat,
  • l'engagement de l'étudiant de suivre la formation universitaire dans laquelle il est inscrit et de se présenter à un des concours de recrutement d'enseignants.

En cas de réussite au concours le contrat prend fin de plein droit.

Salaire

Smic horaire X le nombre d'heures de travail, soit 9,53*X 52 = 495,56 euros brut (405,37 euros net).

En complément de la bourse sur critères sociaux et de la rémunération de son contrat de travail, une bourse de service public est attribuée aux emplois d'avenir professeur. Son montant annuel était de 2604 euros en 2013, il est calculé au prorata de la durée du contrat de travail (soit environ 217 euros par mois).

Les emplois d'avenir professeurs étant de droit privé, ils ne bénéficient d'aucune des indemnités accordées dans la fonction publique, en revanche, comme pour les EVS, ils peuvent bénéficier de la prise en charge partielle du coût de leur transport.

*au 1er janvier 2014

Missions

Les étudiants accomplissent des fonctions d'appui éducatif qui évoluent dans le temps afin de se rapprocher progressivement des compétences exigées par le métier d'enseignement.

En licence deuxième année (L2), il s'agit essentiellement d'une observation active des différents niveaux d'enseignement et de l'accompagnement d'activités éducatives.

En licence 3ème année (L3) et en master première année (M1), il s'agit de pratique accompagnée intégrant une prise en charge progressive de séquences pédagogiques en présence et sous la responsabilité d'un enseignant.

Formation

Les EAP peuvent bénéficier de l'offre de formation des ESPE.

Les étudiants en licence peuvent s'inscrire aux unités d'enseignement et de préprofessionnalisation (préparation aux carrières de l'enseignement).

Les étudiants ayant une licence peuvent intégrer le master MEEF.

Congés

Le master métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF)

A. 27/08/2013 (master)A. 01/07/2013 (Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation)C. 2011-157 du 14/09/2011 (stage)

Le master Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF) est un diplôme national organisé par les écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE). Il articule des enseignements théoriques et pratiques avec un ou plusieurs stages d'observation ou de pratique accompagnée et des périodes d'alternance et prennent appui sur le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation. Les formations dispensées sont progressives et intégrées. Elles prennent en compte les programmes d'enseignement et la politique nationale en matière d'éducation et s'inscrivent dans les cadres disciplinaires et de la recherche constitutifs du diplôme national de master.

Cette nouvelle formation se déroule sur 2 ans. Le concours de professeur des écoles a lieu à la fin de la première année de master.

La formation est délivrée par une équipe pédagogique plurielle (universitaires, maîtres formateurs...).

Il y a 4 mentions possibles :

- le master MEEF « premier degré »
- le master MEEF « second degré »
- le master MEEF « encadrement éducatif »
- le master MEEF « pratiques et ingénierie de la formation »
 
Le master MEEF est composé à la fois :

- d'enseignements communs à l'ensemble des étudiants ;
- d'enseignements disciplinaires et de spécialité ;
- d'enseignements permettant d'acquérir les savoirs, les savoir-faire et les compétences indispensables à une bonne pratique professionnelle ;
- d'une préparation aux concours ;
- de stages en école.

Les stages

Les stages sont pleinement intégrés à la formation (observation, pratique accompagnée).

Les ESPE en assurent le suivi en étroite collaboration avec un tuteur à l'intérieur de l'institution scolaire qui aura pour fonction d'encadrer et d'accompagner les stagiaires. Une convention est signée entre l'ESPE, la structure d'accueil et l'étudiant.

Ils donnent lieu à un temps de préparation et à une phase d'exploitation et d'analyse réflexive.

Organisation du master MEEF :

En première année de master MEEF (M1) les étudiants suivent des enseignements sur les compétences liées à l'exercice du métier et sur les savoirs disciplinaires / recherche / didactique.

Ils effectuent des stages d'observation et de pratique accompagnée, entre 4 et 6 semaines réparties sur les deux semestres.

A l'issue de cette première année validée, deux situations sont possibles :

- l'étudiant n'a pas été reçu au concours,
- l'étudiant est admis au concours.

Si l'étudiant n'a pas été reçu au concours à la fin du M1, un entretien lui sera proposé, pour faire le bilan sur son projet professionnel au sein ou hors de l'ESPE. L'étudiant peut décider de poursuivre le master MEEF 2ème année dans un cursus adapté (des unités d'enseignement de M1 et de M2, et 8 à 12 semaines de stages).

Si l'étudiant est admis au concours, il a le statut de fonctionnaire stagiaire.

Les étudiants ayant validé leur 1ère année de master MEEF vont suivre le M2 MEEF en alternance : ils effectuent un stage en responsabilité équivalent à un mi-temps de service d'enseignement (rémunéré à hauteur d'un temps plein). Ils réalisent un mémoire à contenu de recherche en relation avec la finalité pédagogique et les pratiques professionnelles. L'évaluation de cette deuxième année de master MEEF portera à la fois sur le mémoire de master, la soutenance de ce master et l'activité du stagiaire en situation professionnelle.

Les étudiants ayant validé leur master MEEF (M1 et M2) et ceux ayant validé un master dans un autre domaine seront en alternance : stage en responsabilité et formation adaptée à l'ESPE.

Mis à jour le 05-07-2017Imprimer