2 Animaux

Mis à jour le 05-07-2017Imprimer

Accès des animaux dans les établissements scolaires

QR. 6363 (J.O. A.N. 4 du 25/01/1982)

L'accès des animaux vivants n'est interdit que dans les lieux de restauration scolaire et leurs annexes (locaux de préparation et de conservation des aliments).

Les établissements scolaires ont toute latitude, dans le cadre de leur autonomie et des compétences qui en découlent pour eux, d'élargir cette interdiction à d'autres lieux ou parties communes. Cette interdiction peut figurer dans le règlement intérieur.

Animaux à la maternelle

QR. 35471 (J.O. A.N. 46 du 07/11/1980)

Aucun texte ne donne une liste restrictive des animaux susceptibles d'être accueillis à l'école maternelle. Le choix de ceux-ci est laissé à l'initiative des maîtres compte tenu des suggestions des parents et des enfants. La présence d'un animal à l'école pourra être tolérée dès la petite section à la condition préalable qu'il n'y ait aucune incompatibilité (allergie...) à la présence de l'animal dans la classe.

De plus les enseignants prendront toutes les précautions d'hygiène pendant la période d'introduction de l'animal dans la classe et le moment où celui-ci y vivra.

Protection de l'animal

NS. 85-179 du 30/04/1985

Durant la scolarité, l'observation d'animaux familiers ou sauvages dans leur milieu de vie est souvent la base d'activités dont l'objet est à la fois l'observation du monde vivant, la compréhension des équilibres biologiques et l'éducation au respect de la vie sous toutes ses formes.

Dans les écoles, cette mission s'insère naturellement dans les enseignements à caractère biologique.

A cet effet, elle peut prendre deux formes :
- une pratique d'élevage : il faut offrir à l'animal en captivité des conditions suffisantes reproduisant au mieux le milieu de vie naturel. En particulier, l'espace offert (aquarium, terrarium, cage) doit être assez vaste pour ne pas rendre la captivité pénible. Enfin, lorsqu'il s'agit de petits mammifères (rongeurs), on peut consulter le vétérinaire en cas de doute sur la provenance de l'animal ou sur son état sanitaire.
- l'introduction momentanée d'animaux domestiques dans les classes afin de les observer. Il sera bon de rappeler aux élèves les obligations matérielles, sanitaires et morales qu'entraîne l'adoption d'un animal. On insistera sur le fait que celui-ci n'est pas un jouet dont on se débarrasse et du caractère odieux de l'abandon.

NS. 81-121 du 10/03/1981

En ce qui concerne la visite de ménageries ambulantes, se reporter à la note de service du 10 mars 1981. La présentation au public de spécimens vivants de la faune locale ou étrangère n'est autorisée que si le propriétaire est titulaire d'un certificat de capacité délivré par le ministère de l'Environnement. Il conviendra d'éviter la visite de ménageries où les animaux sont soumis à des actes de cruauté ou se présentent en mauvais état sanitaire.

Mis à jour le 05-07-2017Imprimer